12/06/2013

Poème numéro 7 : S

LB G.jpg

S

 

S dis-moi S
est-ce vrai qu’on verra un jour
des mouches s’essorer
par l’orifice de ton âme
est-ce vrai qu’on verra
du sang noir jaillir de la hampe de tes mots
de l’eau sourdre de tes silences
et dans le vase de ton coeur
l’amour se mêler à la morve
le sang à la salive
des étoiles tombées
S dis-moi S
est-ce sous ta semelle
les tessons de la lune
que je crois entendre crisser
ou bien sont-ce les osselets
du rossignol de Keats 

 

Langage des fleurs

 

Belle-de-nuit
fleur qui s’épanouit
à la chute du jour

 

Mirabilis
fleur qui passe en coulisse
sous le rideau de l’aube

Les commentaires sont fermés.