26/07/2013

Maman les oiseaux - n°8

Peintures : Marie Morel - Poèmes : Denys-Louis Colaux

Morel oser rever.jpg

Maman les oiseaux
 
Enfant Maman voulait
que l’on écrivît à la plume
moi les mots je pensais
qu’ils existaient déjà
dans le vase de l’encrier
qu’ils y nageaient
comme des têtards bleus
qu’ils y flottaient
comme des ciels de nénuphars
 
je pensais plus tard il me semble
que cette encre c’était
la sueur des mots attachés
à la machine de la phrase
 
aujourd’hui l’encre
est dans ma veine
comme un oiseau infuse
au grand ciel de quinze heures
et renaît dans la nuit
des gouttes de son sang

Les commentaires sont fermés.