26/07/2013

Si peu de choses - n°5

Peintures : Marie Morel - Poèmes : Denys-Louis Colaux

Morel Marie a.jpg

Si peu de choses
 
Comme tu es jolie
comme le monde n’a jamais
ni souci ni merci de nous
 
Tes grands yeux en nuit d’août
il pleut
au fond des hôpitaux
 
Le linge étendu de ta peau
le soleil est debout
au bord du cimetière
 
Une goutte de jasmin à ton cou
dans tous les trous du ciel
il entre des morts vides
 
La belle aube de tes épaules
un bruit de chaînes
court sur l’échine
de la bête sourde du monde

Les commentaires sont fermés.