26/07/2013

Voilà - n°10

Peintures : Marie Morel - Poèmes : Denys-Louis Colaux

Morelmarie 1.jpg

Voilà
 
Voilà le cheval de trait du désir
grand salop d’animal et qui sabote le verger
et qui dévaste le jardin
où j’écoutais mûrir l’été monter l’automne
 
et voilà l’hippocampe du désir
bleu cavalier du jeu d’échec
qui danse
à l’évier de ma vie
 
voilà la jument du désir
et le cuir luisant de sa hanche
qui conduit au faîte de la forêt
son galop de fantôme hanté
 
et voilà la licorne du désir
ange ou danger de la légende
qui épingle la proue
de son éperon dans le ciel
 
revoilà le cheval de frise
du désir
aux épines de quoi
mon âme mes mains restent prises

Les commentaires sont fermés.