27/07/2013

La Fleur en abyme

A l'embouchure du fleuve Jazz 

Photos : Philippe Bousseau - Poèmes : Denys-Louis Colaux

La Fleur en abyme

Bousseau 1.jpg

Je suis l'ardent credo du païen, la foi du charbonnier pris, confit dans le grisou, je suis l'enivré de dégoût et comme un réverbère sur l'asphalte j'aimerais que la Fleur en abyme se penchât un instant sur mon passage. Je vais au fleuve originel et final, au tout premier grain du désert, je vais au charbon, au fossile et j'aimerais que sur mon passage la Fleur en abyme s'ébrouât sur moi de son poids de rosée. Je tire mon morceau d'évanescence rassise vers le jardin de l'absence, vers le pays garanti des poireaux désespérés et comme un encensoir chassant l'essaim que le suaire attire, j'aimerais que la Fleur en abyme rafraîchît de son aile de rose le trébuchement annoncé de ma chute d'Icare.      

Les commentaires sont fermés.